Six circuits touristiques pour relancer l’artisanat

Publié le 03 juillet 2012 par CuirandCuir

La mise en œuvre de six circuits, intégrant l’artisanat de Fès, inscrits dans le cadre du projet «Artisanat et Médina de Fès», financé par le Millenium Challenge Corporation (MCC) devrait renforcer l’image de la médina et améliorer les revenus des artisans.

Six circuits touristiques intégrant l’artisanat de Fès ressortent du projet de «mise à niveau et de promotion des circuits touristiques intégrant l’artisanat» dans la médina de Fès, composante du projet «Artisanat et Médina de Fès», financé par le Millenium Challenge Corporation (MCC). Présentés vendredi dernier lors d’un atelier qui a réuni les artisans, l’Agence pour le développement et la réhabilitation de la Médina de Fès, les responsables du ministère de l’Artisanat et les représentants de l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), les circuits couvrant de 1,5 à 10,5 km sont baptisés les «Murailles et Fortifications» : Fès Jdid, la rive andalouse, les Palais et jardins andalous, les monuments et les souks et l’artisanat. Ils traversent les différents sites historiques de la ville de Fès comprenant, entre autres, les murailles, les babs, les mosquées, les places, le mellah, les mausolées, les medersas, les anciennes demeures, les ateliers des artisans de cuir et de broderie, les tanneries et les fondouks.

Pour Mohamed Moufakir, secrétaire général du ministère de l’Artisanat, qui se charge de l’exécution du projet, «l’un des objectifs essentiels de la mise à niveau de ces circuits consiste à permettre aux visiteurs de la médina de voir de près le travail titanesque accompli par les artisans dans leurs ateliers respectifs».
Il est question surtout, selon les initiateurs du projet, de permettre aux visiteurs de la médina d’accéder, via des outils modernes, à l’information essentielle facilitant et rationalisant l’acte d’achat en produits traditionnels et authentiques.

D’une durée de 13 mois, ce projet qui démarre en juin consiste dans un premier temps à informer, sensibiliser et obtenir l’adhésion des parties prenantes régionales. La seconde phase, qui s’étend de juillet à décembre 2012, se traduira par la mise à niveau de la signalisation.

Et là, il est question d’élaborer une note technique pour les travaux en collaboration avec les autorités locales et de remplacer et installer des panneaux d’orientation et d’interprétation le long des itinéraires des circuits touristiques. Le lancement d’une campagne de promotion et l’organisation de l’inauguration officielle des circuits sont prévus en janvier 2013, alors que la création des outils de promotion (site Internet, cartes touristiques, guide d’achat, fiches commerciales) et la promotion vers les marchés touristiques (Médias, éductours et campagne sur les réseaux sociaux) sont programmées de janvier à juin 2013. À noter que le projet «Artisanat et Médina de Fès» est doté d’un montant de 111,9 millions de dollars, dont 64 millions réservés au financement d’opérations intéressant la Médina de Fès et portant sur la conception et la rénovation-reconstruction de plusieurs sites historiques de la ville.

 

Source : Rachida Bami, LE MATIN

Ecrire un commentaire